Championnat de France LD Dijon – 3 juillet 2011

Dijon : Jon (ça c’est fait!), Championnat de France LD (on se la pète un peu…), Grosse participation du Stade Français avec pas moins de 12 inscrits. Après une visite de la ville le samedi après-midi, un dîner club dans un resto Italien que je ne vous recommande pas et une bonne nuit au Campanile de la Zac de la Toison d’Or, tous les éléments sont réunis pour que la fête soit belle. Le départ est donné par catégories, d’abord les stars, puis les girls suivies des vieux (dont moi, et oui…) et enfin les seniors hommes. Ce départ par vague va me permettre de prendre un peu d’avance sur Antoine B et Anthony, mes adversaires du jour et de pimenter un peu la course. Le coup de pistolet est donné, je me cale sur mon rythme habituel et boucle tranquilou les 3km en 53′. Je me dirige vers le parc ou je croise Mario en pleine transition. Il part légèrement devant moi en vélo, je le double, il me re-double, je le re-re-double. Je pense au Race Report de Christophe, je contrôle ma fréquence cardiaque, je bois, je mange, je laisse les tricheurs en vélo de chrono me doubler (je suis en Trek Madone, sur les conseils du coach), bref je gère. J’arrive au sommet de la première côte ou notre président est posté et m’annonce un retard de 30″ sur Alexandre. Je ne m’énerve pas, je le rattrape sans accélérer. Soudain, au 30ème kilo, j’entends un « Allez le Stade » de mauvaise augure, Antoine B me double à vive allure en m’adressant un sourire carnassier. La encore, pas de panique, je suis un modèle de rigueur, je ne bronche pas. 30 km plus loin et quelques petites côtes dans les jambes, j’aperçois au loin la fameuse tunique bleu et rouge. Antoine B ne fait plus le malin et est à la peine, je m’approche, je le double et lui lance un « Allez le Stade » vengeur. Et là, je vois la peur dans son regard et je lis dans sa tête « Non, pas lui, comment est-ce possible? Je pensais bien lui avoir mis la misère! ». Je poursuis à mon rythme de métronome, la descente est là et Antoine B revient et me lance le saoulant « Allez le Stade ». Je le garde en ligne de mire, il rentre dans le parc avant moi, mais je suis le king de la transition et je sors du parc avec 32 secondes d’avance. La course à pied est lancée, après 3km je croise Anthony, j’ai environ 8′ d’avance sur lui, je pense que ce sera suffisant. 5ème kilo, les écarts sont stables, 10ème idem, 15ème je tiens, 16ème, je craque et passe de 12,5 à 10 km/h, mais No Walk Today!!! Antoine B me double puis c’est au tour d’Anthony. Nadège est également devant depuis le départ. Je termine en 5h16 à 4’30 de Nadège, 6′ d’Anthony et 8′ d’Antoine B. Je termine 280ème sur 625 avec le sentiment d’avoir tout donné et d’avoir fait une bonne course tactique. Très beau triathlon, organisation magnifique et la Marseillaise sur les podiums à l’arrivée c’est quand même la classe!

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Championnat de France LD Dijon – 3 juillet 2011

  1. Anto dit :

    C’est trop la classe la marseillaise !
    Sans rancune mec:) c’est qui l’patron ?????

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s