Duathlon Open – Les Herbiers – 06 avril 2014

Les HerbiersAprès la Haute-Savoie, c’est en Vendée que nos aventures sportives nous ont menés ce week-end. Après une séance Natation avec le club Cormaris de Nantes, nous prenons la route samedi en début d’après-midi, direction les Herbiers où se déroule la seconde étape du Grand Prix de Duathlon. Petit footing de décrassage puis nous retrouvons les filles du Stade pour une soirée Pizzeria. Réveil matinal à 7h, brioche vendéenne de rigueur, réglage des vélos puis direction la zone de départ. Les filles s’adonnent à un multi-enchainements (2.5/13/2.5/6.5/2.5) très casse-pattes. Cécile et Carly réussissent bien l’exercice se classant 28 et 29ème, Soizig est un peu plus loin et Johanna découvre l’exigence du haut niveau. L’équipe se classe 12ème et rétrograde d’une place au général. Alex le coach et ses 2 garçons reprennent la route avec le coffre rempli de brioches, mogettes et beaux souvenirs.

13h30, il est grand temps de déjeuner, peu de choix, ce sera donc un très diététique sandwich Saucisse/Frites. Cécile n’est pas en grande forme, son dos et surtout sa hanche la font souffrir. Elle est inscrite sur l’Open de 16h15 et le moins que l’on puisse dire est que sa motivation n’est pas au Top. Cette course se déroule sur le format traditionnel du Duathlon, 5/20/2.5. Elle est support au Championnat de Vendée, autant dire que tous les cadors du coin sont au rendez-vous. 90 zozos sont inscrits pour se mettre la tronche à l’envers !

Le coup de pistolet est tiré, je pars vite mais sans me faire exploser, afin d’éviter d’avoir un souffle TRES court dès le premier kilomètre. Je remonte des concurrents qui visiblement ont choisi cette seconde option. Je distance Cécile, ce qui n’est pas habituel, ces derniers temps, preuve qu’elle n’est pas au mieux… La boucle de 5km est engloutie en 21’, soit le 45ème temps. Transition dans l’atelier aménagé en parc à vélos, puis c’est parti pour 20km de pédalage intensif. Je suis prévenu, le parcours vélo composé de 3 boucles de 6.6km n’est pas simple. En effet, il n’est pas du tout roulant et il me faut 40’, soit une vitesse moyenne de 30km/h « seulement » pour parcourir la distance. Vu le faible nombre de participants, les candidats au drafting sont peu nombreux et je ne trouve pas le moyen de choper une roue. Derrière Cécile est à bout de forces, elle termine le vélo et dépose les armes ainsi que ses runnings.

C’est parti pour la dernière boucle de 2.5km à pieds. Je double 2 concurrents mais je sens revenir un jeune rebelle que j’avais pourtant déposé à vélo. Il me double à quelques mètres de la ligne, sans aucun respect pour mon âge avancé. Après analyse des résultats, je constate qu’il s’agit du 1er cadet, originaire de la Guérinière, Ile de Noirmoutier (lieu où je passe mes vacances depuis 30 ans). Sale Môme !!! 46ème au général, en 1h14, peut mieux faire à une seule condition : courir plus vite le 5.000…

Fin du week-end, tout le monde est claqué, à commencer par Iron. Bye bye les vendéens, direction Panam, prochain rendez-vous plus au sud…

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s