Mesquer, un amour de triathlon

velo 1Course : Triathlon S de Mesquer
Lieu : Mesquer (44)
Date : 12 juin 2016
Résultat : 56ème / 381 (14,7%)
Temps : 1h17’42 »
Taux d’auto-satisfaction : 90%

Après avoir renoncé à l’half de Kraichgau et avoir fait don de mes frais d’inscription à l’association à but non lucratif Ironman Corp, je suis de retour à la compétition en ce dimanche 12 juin 2016. Pour la deuxième année consécutive, je participe au triathlon de Mesquer format S.

Départ natation en première ligne, ça bastone un peu mais ça passe. L’océan est à 17 degrés et légèrement agité. Un blaireau décide de brasser pour mieux s’orienter et me balance 2 coups de talons dans les lunettes. Je sors en 12′, en 50ème position, profitant largement d’un courant très favorable.

Transition foirée puis vélo dans un pack qui roule bien assez fort pour moi. La route est humide, en pleine ligne droite, un bruit juste derrière moi et je comprends qu’une chute s’amorce. Pas le temps de réfléchir, je regarde droit devant en continuant de pédaler fort et en espérant échapper au bowling humain. Sauve qui peut, j’échappe à la gamelle. Au virage suivant, un mec part en glissade, on va calmer le jeu les copains ! Je pose le vélo après 39′ d’émotions fortes, je pointe en 46ème position, un gamin m’en informe sur le bord de la route. En général, quand on vous annonce votre classement c’est que vous faites une bonne course, un motard nous a même donné l’écart sur la tête de course, je crois que c’est la première fois que ça m’arrive.

velo 2

Le premier tour de Cap est hyper difficile, je suis très mal, aucune sensation, je me traîne et perds plusieurs places. Le second tour est mieux, je reprends quelques mecs et limite ainsi les dégâts. Je termine en 1h17, en 56ème position, soit 10 places de mieux que l’an passé. Maintenant que je sors mieux en natation, je dois être plus costaud à vélo et à pied si je veux continuer à regarder vers le haut. Sauf qu’être plus fort, ça veut dire s’entrainer plus et si je m’entraine plus en vélo et en cap, ce sera au détriment de la natation donc je sortirais moins bien, etc.., etc…

Un grand bravo à Arnaud de Cormaris Triathlon qui me passe à T1, prend un meilleur pack à vélo et termine à pied en boulet de canon pour décrocher une très belle 24ème place et me coller 4 minutes dans les dents.

Pendant ce temps, du côté de St Malo, José accompagne Chuong qui boucle son premier Ironman ! Plus à l’est, à Noyon, Cécile participe à la troisième étape de D1 de duathlon avec ses copines versaillaises. A la clé, de belles performances pour toutes et tous.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s