Escape from Nowhere…

 

Course : Escape from Alcatraz
Swim (cancelled),
Bike (18 miles), Cap (8 miles)
Lieu : San Francisco (California-USA) 
Date : 11 juin 2017 
Résultat : 153ème sur 2000(7,65%)
Taux d’auto-satisfaction : 60%

San Francisco, 04:30 am, le réveil sonne, l’heure de l’évasion est arrivée ! J’avale un petit déjeuner express, je chope mon sac de transition et mon Trek de location et je file retrouver mon complice Guy. Le vent qui soufflait encore fort hier s’est calmé, il fait frais mais c’est supportable. Nous avons testé l’eau hier au cours d’une séance d’une vingtaine de minutes. Ça caille, il y a des vagues mais ça ne semble pas insurmontable. Dépôt du bike sur la marina, on grimpe dans le car qui va nous conduire au Pier 3 pour l’embarquement dans le bateau qui nous mènera au large d’Alcatraz. Dans le bateau, un bénévole nous indique que tout le monde partira du pont 1 et qu’il ne sert donc à rien de monter dans les étages. Je veux partir devant et prends donc la direction du pont 1. Après quelques minutes d’attente, un message est diffusé sur la sono du bateau :  » la police et les gardes côtes n’autorisent pas la natation dans la baie de San Francisco, à cause de courants dangereux de types bahines ». Le triathlon se transforme donc en duathlon, je suis tout simplement dégouté et dubitatif sur les causes de cette annulation. On se caille en attendant le retour des bus puis retour au parc à vélo pour attendre les instructions. Le speaker annonce que tous les participants seront prioritaires pour s’inscrire à l’édition 2018, c’est l’euphorie dans le parc, les américains plutôt que d’enrager sur ce qui nous arrive se réjouissent à l’idée de lâcher de nouveau 750$ dans un an. On nous annonce que la course va se dérouler en mode contre la montre, avec un départ par ordre croissant des numéros de dossards. J’ai le numéro 1608… Je suis parqué avec mes camarades de la catégorie 45-50, un d’entre eux a flashé sur mes mollets et me dis que je dois être un sacré grimpeur, je le laisse fantasmer, nous sommes à SF, lieu de tolérance et d’ouverture d’esprit ! 1h après le départ du numéro 1, je m’élance en compagnie de mes camarades vétérans. Je m’attends à trouver des routes encombrées devant moi mais finalement, ça ne bouchonne pas trop et j’entame une remontée fantastique quelque peu grisante. Le parcours est très vallonné, mon Trek Madone (qui est  en fait une pale copie de celui commercialisé en France) manque un peu de dynamisme mais à l’avantage d’être neuf et fait parfaitement le job. Je boucle les 18 miles en 1h02.

Transition éclair et c’est parti pour 8 miles de Cap sous une température idéale de 68 degrés Fahrenheit. Après un long plat sous le Golden Gate Bridge, première montée d’escaliers suivie d’une descente sur la plage et de nouveau des escaliers en montée puis en descente avant de lâcher les chevaux sur le dernier plat, vent de dos ! Je passe la ligne en vainqueur, faisant le show à l’américaine, même si je ne suis en fait que 14ème de ma catégorie et 153ème au scratch. Guy mon compagnon d’évasion est 1′ et 12 places derrière, j’ai gagné ma tranquillité pour la suite des vacances.

Cécile pas encore remise pour nager et rouler avait obtenu une dérogation pour courir en relai avec moi (j’avais 2 puces et je lui en ai donné 1 après le bike) termine sur mes talons après m’avoir bien relancé à l’approche du 6ème mile. Nous terminons 3ème relai mixte derrière 2 relais hommes, la femme étant la nageuse…

En conclusion, course correcte au niveau du résultat même si il est certain que le niveau général est bien moins élevé ici qu’en Europe, beaucoup de regrets de ne pas avoir pu faire la natation, d’autant plus qu’en eau libre et surtout dans des conditions difficiles, c’est actuellement mon point fort. Très beaux parcours Vélo et Cap, il me reste comme un goût d’inachevé, lié à l’absence de natation et de lisibilité sur le classement en cours de course. Peut-être ce manque sera-t-il comblé un jour, nul ne sait de quoi l’avenir est fait. En attendant, direction la côte Est et Big Apple pour des vacances culturelles au Moma et Gugenheim Museum, sans oublier quelques footings dans Central Park avec les héros du jour ainsi que Nathalie et Sidonie.

Yes, we can !!!

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s