La Madeleine, le Triathlon Montagnard

Course : Triathlon S de la Madeleine 
Lieu : St François Longchamp (73)
Date : 25 août 2018
Résultat : 32ème/150(21,33%)
Temps : 1h54'54'' 
Taux d’auto-satisfaction : 95%

A une semaine de l’évènement, je me décide pour participer à ce triathlon S au goût de M. Pas de sur-pression, j’ai déjà fait le M l’an passé et je ne suis donc pas dans l’inconnu. La météo est automnale, ce qui n’est pas pour me déplaire. Cécile est un peu moins heureuse et nous prenons l’option de descendre en voiture plutôt que de se taper une descente glaciale.

La natation consiste à contourner une île, à laisser 2 bouées à bâbord et à rejoindre T1. Je pars en première ligne aux côtés d’Anne Laure et boucle les 750m en 11’30. Dés la sortie de l’eau, je retrouve la même Anne Laure qui a le mérite d’avoir nagé aussi vite que moi mais sans combi…

Transition honorable et c’est parti pour le bike. Le tracé est simple, 6km de faux plat montant puis 14km de montée sèche avec des pourcentages autour des 12%. Ca pique mais pas besoin de réfléchir, on se cale tout à gauche et on appuie sur les pédales. A mi-parcours, on m’apostrophe, c’est Cécile qui revient à ma hauteur. Ce n’est pas une surprise, elle est en forme et le parcours est taillé sur mesure pour elle. Elle me passe mais ne me distance pas vraiment. A l’approche du sommet, je reviens sur elle et l’encourage « virilement » pour qu’elle revienne sur la fameuse Anne Laure échappée à l’avant.

Nous arrivons au sommet où se trouve la T2. Un arbitre zélé me fait repasser la ligne sous prétexte que mon pied droit a été posé après celle-ci. Je grogne un peu mais m’exécute. Cécile fait une bonne transition et se fait la malle à grandes enjambées. Je pars sur un rythme mesuré mais maitrisé, un chambérien me double mais sinon je maintiens ma position (ce qui est mon objectif vu les efforts consentis à vélo et ma forme actuelle en Cap). Dans les 500 derniers mètres, 2 filles me doublent, je récupère le chambérien ainsi qu’une des 2 filles sur le fil.

Je me classe 32ème et troisième de ma catégorie. Dans la zone de ravitaillement, la moyenne d’âge est autour de 18 ans, je me dis que tout n’est pas foutu et que je peux encore m’amuser quelques temps, y compris sur courte distance. 

Cécile échoue à une cinquante de secondes d’Anne Laure et se classe donc 2ème féminine et 26ème au scratch.

Bravo à Anne-Laure pour sa victoire méritée et à Nathalie qui monte sur le podium du M. 

Cet article a été publié dans Race report. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s