Triathlon L des coteaux du Vendômois

( 2.4 nat / 96 vélo / 22 cap )

Date :22 mai 2022
Classement :211ème/394 (53,55%)
Temps :6h32′
Taux d’autosatisfaction48%

Reprise de la saison de tri avec au programme le L de Vendome que je vais faire pour la première fois. J’arrive sur site le samedi, une petite nat de 15’ pour apprivoiser le plan d’eau et mesurer la température du bain. On est à 24 degrés, la question de l’autorisation de la combinaison va se poser. Il fait beau et chaud, de nombreux stadistes sont en course sur le M. Laurine et Augustin brillent mais les autres stadistes sont également très méritants car les conditions sont difficiles.

Je m’éclipse pour aller dîner dans le centre de Vendôme. Un bon plat de pâtes et direction l’hôtel pour vivre la dernière journée de L1. Killian reste à Paris, Di Maria part avec une grande émotion, Bordeaux file au purgatoire. Je m’endors mais un crétin a la bonne idée de venir fumer et téléphoner sous ma fenêtre au milieu de la nuit. Je reste zen et j’attends que ça se passe, technique mass start.

Réveil à 7h45, petit déjeuner et direction le plan d’eau de Villiers sur Loir. Tous les stadistes sont rassemblés dans le parc, j’échange avec Bertrand, Patrick et Guillaume, je croise Augustin, Nicolas et Henry. Je rencontre également d’autres têtes connues : Juju et son magnifique sweat Rocky, Sophie et Mathilde, les David, Romaric, Olivier et j’en oublie. Le RMA est venu en nombre, je reconnais de nombreux nageurs matinaux.

8h30, je suis en première ligne pour le lâchage des fauves, la combinaison est autorisée. Ça frotte mais pas de mauvais gestes, ça reste très supportable. Je suis dans le flow et profite de l’aspiration. A la fin du premier tour, un écart s’est creusé et je suis un peu esseulé, je garde le cap et essaye de recoller, c’est chose faite à l’approche de la bouée. Je termine sur les bras histoire de m’économiser les guiboles. Je sors 93ème de l’eau en 43’, soit une moyenne de 1’44 au 100. Bonne nat !

J’ai bien préparé ma transition et j’expédie le sujet gagnant au passage 9 places, je suis désormais 84ème.

Dés le début du vélo, je sens que je ne suis pas dans un grand jour. Les concurrents me passent un à un, ils sont quasiment tous en vélo de contre la montre mais ce n’est pas une excuse, je suis totalement en incapacité de réagir. Je suis pourtant dans ma tranche cible de watts, je recherche l’aérodynamisme mais ça ne fonctionne pas, le vent et le revêtement de sol granuleux ne m’aident pas, je suis scotché comme une limace agrippée au bitume. Je repense à l’accroche sur le site de l’organisateur :  » Nous avons choisi des routes 100% chlorophylle, les amoureux des parcours très roulants  peuvent être déçus », tu m’étonnes, John… Au fil des 96km, je perds la motivation, ça me semble interminable, je suis sur les cocottes et j’ai le moral en berne. Je perds 117 places sur la partie vélo, incompréhensible.

En T2, je grappille 4 places et essaye de retrouver un semblant de motivation, les encouragements de Flore et de quelques stadistes m’y aident.

Malheureusement, après un kilomètre, le moral flanche, plus d’envie, j’arrête de courir, je marche puis alterne marche/course. La crise existentielle va durer environ 5km puis la raison reprend le dessus et je me mets à courir pour ne plus m’arrêter. Il fait chaud et je ne fais l’impasse sur aucun ravito, autant pour me rafraîchir que pour m’alimenter. Je retrouve Patrick qui pour son premier L semble un peu dans le dur même s’il court toujours, au mental. Au final, je perds de nouveau 14 places sur la cap que je cours en 2h22, pas vraiment terrible pour « seulement » 22km.

Je termine 211ème en 6h31, pas beaucoup de satisfactions sur cette course, si ce n’est celle de ne pas avoir abandonné malgré le forte tentation. Pour info, 47 DSQ ou DNF, soit 12% des partants ne sont pas classés..

Au delà de la performance individuelle, cette course est très sympathique, l’organisation parfaite et je pense que je reviendrai pour corriger le tir. Bravo à Augustin encore très fort sur cette distance et qui gagne le Vendoman, Mathilde, 2ème féminine pour son 1er long, Juju et Ben respectivement 4ème et 9ème, vous êtes mes idoles les potos et d’un point de vue plus général bravo à tous les participants !

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s