Ironman 70.3 Vichy 2022

Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux

Date :20 août 2022
Epreuve :Triathlon L
Classement :605ème/2076 (29,14%)
Temps :4h31’47 »
Taux d’autosatisfaction92,5%

Après 3 semaines de vacances/bootcamp à Noirmoutier, j’arrive en pleine forme sur cette course et avec la ferme volonté de réussir une TRES grosse perf.

Vendredi midi, je débarque à Vichy après 6 h de route. Il va me falloir près de 3h pour déposer mon vélo, récupérer mon dossard et les fameux sacs de transitions tueurs de dauphins.

Un triathlon label Ironman c’est un triathlon comme un autre, sauf que ça n’a rien à voir ! Ici tu es un héros, tu es exceptionnel, tu payes cher ton inscription (parce qu’ être un héros, ça se paye CQFD), tu peux acheter plein de trucs utiles ou pas mais siglés Ironman et surtout tu respectes les règles Ironman qui sont au-dessus de tous les règlements fédéraux, directives ministérielles, lois et autres jurisprudences. C’est ainsi que depuis hier une épée de Damoclès plane sur l’épreuve de natation, la qualité de l’eau serait mise à défaut à la suite des orages qui se sont abattus sur la région. Je suis donc l’évolution de la situation sur le seul organe de communication dont la fiabilité et l’indépendance est incontestable : Facebook. J’ai déjà supplié le grand gourou Ironman de ne pas transformer l’épreuve en duathlon en osant un commentaire sur la page Ironman France. Finalement, la sanction tombe, la natation est annulée. Les sujets triathlètes se déchainent sur Facebook mais les hautes instances de la secte ne daignent pas réagir à cette fronde populaire. La natation est annulée et sera remplacée par … rien. Nous partirons directement à vélo, 4 par 4, toutes les 7 secondes, dans l’ordre chronologique des dossards conformément à la décision unilatérale du comité de course.

Une courte nuit dans une chambre réservée sur Airbnb (autre organisation à but non lucratif) très sympathique et c’est parti pour un duathlon de folie.

J’ai le dossard 1907 donc autant vous dire que je ne suis pas prêt de voir la ligne de départ. Je profite de mon temps d’attente pour échanger avec les bénévoles vichyssois et quelques participants. Je croise ainsi Edouard (ex collègue de boulot qui m’a mis la misère lors du dernier semi de Paris, 1h25, ça cavale !) et à qui j’ai bien l’intention de mettre une rouste. Laurent, un partenaire du Stade Français dont j’ai fait la connaissance hier vient à ma rencontre et me demande si « par hasard », je n’aurai pas une deuxième paire de chaussures de vélo car il a oublié les siennes. Partagé entre le dédain (mon trait de caractère principal parait-il) et l’envie d’éclater de rire, je reste stoïque et lui répond que là, maintenant, tout de suite, ben non… Ca ne le bouleverse pas, il est totalement zen et va donc parcourir les 90km de vélo avec de magnifiques snickers Nike (ce qui ne l’empêchera pas de me coller 4′ dans la face).

8h15, c’est enfin mon tour de partir, ma stratégie de course a été établie hier avec mon coach chéri, les consignes sont claires :

Coach Xa : Bon, sur le vélo, tu fais ce que tu peux dans ce beau merdier mais derrière tu essayes de faire un beau semi. Tu pars entre 4’20 et 4’30 au kilo et tu vois combien de temps ça tient. 

Antoine : Et après ?

Coach Xa : Ben tu te démerdes ! 

Antoine : Ah, ok !

Ce qui est bien en partant si tard c’est que tu doubles à max et donc c’est plutôt bon pour ton moral. Ce qui est moins bien c’est que tu ne peux te fier qu’à toi car il n’y a absolument aucune homogénéité dans les niveaux. Bref, j’alterne les dépassements et les coups de vent quand des mecs me doublent avec leurs avions de chasse parfois équipés de roues lenticulaires.

Le parcours n’est pas spécialement roulant, il y a quand même un peu plus de 1000m de D+ mais ça passe plutôt bien. J’essaye de prendre la position aéro chaque fois que le terrain s’y prête. Au bout de 2h47, je vois le bout des 87km.

Ma T2 est « posée », j’ai fait le choix de garder mes runnings habituelles plutôt que celles équipées de freelace, il n’y a pas le feu au lac et ce temps de laçage est aussi un temps de récupération.

C’est maintenant que ça se joue, je m’élance à un rythme soutenu et repars dans ma quête du grattage de places. Au bip du premier kilomètre, je suis en 4’17, je suis dans la mise en œuvre de la stratégie définie, advienne que pourra. Je ne me fais quasiment pas doubler, je suis à l’aise même si je sais que ça ne va pas durer jusqu’à la ligne d’arrivée. Je puise dans mon mental pour trouver des images positives capables de booster mon envie, ça marche plutôt bien. Ma course à pied se décompose en 3 étapes : le départ en fanfare pour le premier tiers, la lutte pour rester sous les 5’ dans le second et la limitation des dégâts dans le 3ème. Je cours mon semi en 1h41, soit en 4’49 au kilo, ça fait longtemps que je n’ai pas couru aussi vite, l’objectif est atteint, je peux savourer mon plaisir. Temps final, 4h31 et une 605ème place qui me classe dans le premier 1/3. Et Edouard ? Je lui ai mis 14’ dans les dents au total et surtout 30’’ en cap, ça lui apprendra à respecter les anciens !

A peine arrivé à la voiture Xa m’appelle pour me féliciter. L’atteinte de cet objectif est le fruit d’une confiance totale et d’une excellente collaboration dans un esprit on ne peut plus amical. Merci mec pour tes conseils et ton professionnalisme, c’est un travail d’équipe qui paye ! Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux, c’est une philosophie partagée et c’est un vrai plaisir de réaliser sa passion dans ces conditions.   

Prochain rendez-vous le 18 septembre à la Baule pour une course « à la maison » avec la famille, les potos, des stadistes, l’océan et du triathlon à gogo, bref, que du plaisir !  

Je serai prêt !

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s